Diplôme d'université Cursus master ingénierie (CMI)

Contact

Faculté de physique et ingénierie

3-5, rue de l'Université
67084 STRASBOURG CEDEX

Formulaire de contact

Contenus et types d'enseignement

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation
  • Stage : durée (en semaines):40

Objectifs du programme

Le CMI est une formation licence-master renforcée, en cinq ans, proposée par le réseau FIGURE (www.reseau-figure.fr) qui couvre les domaines de l’ingénierie et prépare l’intégration de ses étudiants au sein d’entreprises innovantes ou dans les laboratoires de recherche. Un référentiel national garantit l’équilibre des composantes de cette formation exigeante et motivante, inspirée des cursus des grandes universités internationales. Un temps important est consacré aux projets et aux stages alliant spécialité scientifique et développement personnel. Un CMI est adossé à un laboratoire de recherche reconnu et impliqué dans des partenariats avec des entreprises.
Accrédité depuis la rentrée 2020, le CMI-ME forme des cadres techniques et des experts R&D dans les domaines de l’énergie, des systèmes mécatroniques intelligents, et des systèmes embarqués. En s’appuyant sur le parcours Mécatronique de la Licence SPI et le parcours Mécatronique et Energie du Master PAIP, le CMI-ME dispense des enseignements approfondis en EEA, mécanique et informatique, avec une orientation plus prononcée en EEA et en énergie (70%).
Le CMI ME permet l’accès aux secteurs innovants qui se situent aux interfaces de la mécanique, de l’EEA et de l’informatique. Les débouchés sont nombreux, autant dans les grandes sociétés que les PME/PMI. Ils se situent dans une grande variété de domaines industriels, les principaux étant :
  • aéronautique,
  • automobile,
  • énergies renouvelables,
  • production de produits semi-finis,
  • systèmes embarqués
  • instrumentation…
Les débouchés sont également possibles dans les établissements publics de recherche et d’enseignement supérieur (CNRS, Universités) en tant qu’Ingénieur d’études ou de recherches mais aussi dans le cadre de thèse de doctorat.
Il est à noter que les deux premières années sont communes avec celles du CMI Micro et Nano-Electronique. Les étudiants retenus feront leur choix définitif de parcours (ME ou MNE) à l’issue de la L2. Ils seront inscrits en L1 SPI et au Diplôme Universitaire CMI-ME.

Compétences à acquérir

A l’issue de cette formation, les étudiants auront acquis les connaissances nécessaires leur permettant de devenir des experts innovants alliant compétence technique, maitrise linguistique, ouverture sur le monde socioéconomique et expérience en recherche scientifique. De ce fait, les étudiants du master Mécatronique et Energie en général et ceux du CMI-ME en particulier, de par leurs compétences techniques et leurs développements personnels, sont à même d’occuper des emplois dans de nombreux domaines en lien avec la modélisation, la simulation et la conception de systèmes mécatroniques intelligents, de systèmes embarqués et l’intelligence associée ainsi qu’en gestion d’énergie et énergies renouvelables.
L'ensemble des compétences disciplinaires et transversales exigées par le réseau FIGURE pour obtenir le label CMI sont détaillées dans le référentiel de compétences FIGURE pour les deux domaines d'appartenance du CMI ME, à savoir :
  • le domaine de l'électronique, énergie électrique, automatique
  • et celui de la Mécanique

Informations diverses

Le cursus CMI Mécatronique et Energie s’inscrit dans l’offre de formation LMD de l’université de Strasbourg. Il s’appuie tout naturellement sur le parcours Mécatronique de la Licence Sciences pour l’Ingénieur (SPI) ainsi que sur le parcours Mécatronique et Energie du master Physique Appliquée et Ingénierie Physique (PAIP), tous les deux faisant partie de l’offre de formation de la faculté de Physique et Ingénierie.
De ce fait, tous les membres de l’équipe pédagogique intervenant dans les formations socles sont directement impliqués dans la formation dudit CMI. De plus, le cursus CMI étant enrichi par une offre de formation couvrant des compétences socio-culturelles à même de préparer les étudiants aux besoins du marché de l’emploi, un surplus d’enseignement estimé à 20% par rapport aux formations support est mis en place.
Par ailleurs, les membres des laboratoires de recherche d’adossement du CMI sont impliqués dans l’encadrement et le suivi des projets intégrateurs ayant lieu tout au long du cursus.

Les principaux membres de l’équipe pédagogique du CMI-ME sont :
  • Freddy Anstotz, Maître de Conférences
  • Frédéric Antoni, Professeur
  • Siham Touchal, Maître de Conférences
  • Dominique Knittel, Professeur
  • Hervé Berviller, Maître de Conférences
  • Nicolas Collin, Ingénieur d’Etudes
  • Foudil Dadouche, Maître de Conférences
  • Dominique Grampp, Enseignant contractuel
  • Delphine Issenmann, Enseignante vacataire
  • Luc Hébrard, Professeur
  • Yann Hu, Professeur
  • François Jolly, Maître de Conférences Associé
  • Jean-Baptiste Kammerer, Maître de Conférences
  • Edouard Laroche, Professeur
  • Pascal Leindecker, Assistant Ingénieur
  • Yaochen Lin, Maître de Conférences
  • Morgan Madec , Maître de Conférences
  • Nelly Margotton, Enseignante vacataire (partenaire industriel)
  • Jacques Michel, Maître de Conférences
  • Pierre Monsonego, Enseignant vacataire (partenaire industriel)
  • Denis Muller, Technicien
  • Florent Nageotte, Maître de Conférences
  • Jean-Baptiste Schell, Ingénieur de Recherche
  • Fabien Salzenstein, Maître de Conférences
  • Southone Schuller, Enseignant vacataire (partenaire industriel)
  • François Schwartz, Professeur Agrégé
  • Joël Fritsch, Professeur Agrégé
  • Sébastien Soubiran, Enseignant vacataire
  • François Stock, Enseignant contractuel

Contact(s)

Foudil Dadouche

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation
  • Stage : durée (en semaines):40

Objectifs du programme

Le CMI est une formation licence-master renforcée, en cinq ans, proposée par le réseau FIGURE (www.reseau-figure.fr) qui couvre les domaines de l’ingénierie et prépare l’intégration de ses étudiants au sein d’entreprises innovantes ou dans les laboratoires de recherche. Un référentiel national garantit l’équilibre des composantes de cette formation exigeante et motivante, inspirée des cursus des grandes universités internationales. Un temps important est consacré aux projets et aux stages alliant spécialité scientifique et développement personnel. Un CMI est adossé à un laboratoire de recherche reconnu et impliqué dans des partenariats avec des entreprises.

Accrédité depuis la rentrée 2014, le CMI-MNE forme au métier d'ingénieur en systèmes électroniques et micro-électroniques. Ce domaine de haute technologie est reconnu par l’Union Européenne et la France comme un des cinq secteurs clés pour l’avenir. Le spectre abordé sur les 5 années du CMI-MNE est large, depuis la physique des composants électroniques et des capteurs jusqu'à la conception de systèmes intégrés mixtes et hétérogènes, en passant par les systèmes embarqués intelligents.

Les deux premières années du CMI-MNE sont communes avec celles du CMI Mécatronique et Energie. Les étudiants retenus font leur choix définitif de parcours (MNE ou ME) à l’issue de la 2ème année.

Principaux secteurs industriels visés :
  • Industrie des semi-conducteurs (Fabrication – Développement des technologies et des composants, Conception des systèmes intégrés, Outils de conception, Test des semi-conducteurs) ;
  • Industrie de l’électronique (Développement de systèmes électroniques, Systèmes embarqués, Instrumentation) ;
  • Secteur des communication (TIC : Technologies de l’Information et de la Communication) ;
  • Informatique ;
  • Transport (semi-conducteur pour le transport électrique, électronique pour l’automobile, l'aviation…) ;
  • Instrumentation (industrielle, médicale…) ;
  • Energie (photovoltaïque, électronique de puissance).
Principaux emplois envisagés :
  • Ingénieur R&D ;
  • Architecte systèmes ;
  • Ingénieur/responsable procédé de fabrication ;
  • Ingénieur CAO ;
  • Chef de projet électronique ;
  • Ingénieur conseil en électronique ;
  • Chercheur (après doctorat).

Compétences à acquérir

A l’issue du cursus, l’étudiant diplômé du Master MNE avec le label CMI possède les compétences techniques, linguistiques et de management pour gérer tous les aspects d’un projet d’électronique ou de micro-électronique, depuis le choix de la technologie jusqu’à la conception et la programmation du système, en passant par la définition du cahier des charges. Il est capable de travailler en équipe et en toute autonomie dans un environnement international anglophone.

L'ensemble des compétences disciplinaires et transversales exigées par le réseau FIGURE pour obtenir le label CMI sont détaillées dans le référentiel de compétences FIGURE pour le domaine d'appartenance du CMI MNE, à savoir « l'électronique, énergie électrique, automatique ».
 

Informations diverses

Le cursus CMI Micro et Nano-Electronique s’appuie sur le parcours Systèmes Electroniques de la Licence Sciences pour l’Ingénieur (SPI) ainsi que sur le parcours Systèmes Microélectroniques du master Physique Appliquée et Ingénierie Physique (PAIP), tous les deux faisant partie de l’offre de formation de la faculté de Physique et Ingénierie. De ce fait, tous les membres de l’équipe pédagogique intervenant dans ces formations sont impliqués dans la formation CMI MNE. Le CMI est enrichi par des enseignements couvrant des compétences socio-économiques et culturelles et par des projets intégrateurs au sein des laboratoires de recherche d’adossement de la formation. Ces activités de formations sont assurées en partie par des partenaires extérieurs et les membres des laboratoires.

Les principaux membres de l’équipe pédagogique du CMI-MNE sont :
  • Freddy Anstotz, Maître de Conférences
  • Frédéric Antoni, professeur
  • Hervé Berviller, Maître de Conférences
  • Nicolas Collin, Ingénieur d’Etude
  • Foudil Dadouche, Maître de Conférences
  • Dominique Grampp, Enseignant contractuel
  • Delphine Issenmann, Enseignante vacataire
  • Luc Hébrard, Professeur
  • Yann Hu, Professeur
  • François Jolly, Maître de Conférences Associé
  • Jean-Baptiste Kammerer, Maître de Conférences
  • Christophe Lallement, Professeur
  • Edouard Laroche, Professeur
  • Pascal Leindecker, Assistant Ingénieur
  • Patrick Lévêque, Maître de Conférences
  • Yaochen Lin, Maître de Conférences
  • Morgan Madec, Maître de Conférences
  • Nelly Margotton, Enseignante vacataire (partenaire industriel)
  • Jacques Michel, Maître de Conférences
  • Pierre Monsonego, Enseignant vacataire (partenaire industriel)
  • Denis Muller, Technicien
  • Florent Nageotte, Maître de Conférences
  • Jean-Baptiste Schell, Ingénieur de Recherche
  • Fabien Salzenstein, Maître de Conférences
  • Southone Schuller, Enseignant vacataire (partenaire industriel)
  • François Schwartz, Professeur Agrégé
  • Sébastien Soubiran, Enseignant vacataire
  • François Stock, Enseignant contractuel
  • Wilfried Uhring, Professeur

Contact(s)

Modalités d'inscription

Pré-requis obligatoires

Les attendus pour entrer dans le CMI-ME regroupent les attendus de la Licence support (Licence mention Sciences Pour l'Ingénieur), auxquels s'ajoutent les attendus spécifiques suivants :
  • Posséder une pensée critique ;
  • Etre capable de débattre ;
  • Savoir s'intégrer et travailler en équipe ;
  • Etre autonome ;
  • Savoir prendre des initiatives, avoir le sens du risque ;
  • Evaluer son niveau de connaissance.

L'évaluation des dossiers sera réalisée en fonction des résultats obtenus, de la pertinence du projet de formation et de l'avis du conseil de classe traduit dans la fiche avenir.

L'évaluation du dossier du candidat s'appuiera notamment sur :
  • Les éléments d'appréciation figurant dans la « fiche Avenir » ;
  • Le projet de formation de l'élève ;
  • Les notes de première et de terminale en particulier en Mathématiques, Physique-Chimie, Français et Langue vivante 1 ;
  • Les résultats aux épreuves anticipées au baccalauréat de français ;
  • Les résultats aux épreuves du baccalauréat et dans les études supérieures suivies pour les étudiants en réorientation.

Modalités d'inscription

Pré-requis obligatoires

Les attendus pour entrer dans le CMI Micro et Nano-Electronique sont ceux de la Licence support (Licence mention Sciences Pour l'Ingénieur), auxquels s'ajoutent les attendus spécifiques suivants :
  • Posséder une pensée critique ;
  • Etre capable de débattre ;
  • Savoir s'intégrer et travailler en équipe ;
  • Etre autonome ;
  • Savoir prendre des initiatives, avoir le sens du risque ;
  • Evaluer son niveau de connaissance.

Le classement des dossiers sera réalisé en fonction des résultats obtenus, de la pertinence du projet de formation et de l'avis du conseil de classe traduit dans la fiche avenir.

L'évaluation du dossier du candidat s'appuiera notamment sur :
  • Les éléments d'appréciation figurant dans la « fiche Avenir » ;
  • Le projet de formation de l'élève ;
  • Les notes de première et de terminale en particulier en Mathématiques, Physique-Chimie et Langue vivante ;
  • Les résultats aux épreuves anticipées au baccalauréat de français ;
  • Les résultats aux épreuves du baccalauréat et dans les études supérieures suivies pour les étudiants en réorientation.

Poursuite d'étude

  • L’étudiant diplômé a la possibilité de poursuivre ses études en préparant une thèse de doctorat.

Codes Rome

  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel

Poursuite d'étude

  • L’étudiant diplômé a la possibilité de poursuivre ses études en préparant une thèse de doctorat.

Codes Rome

  • H1206 - Management et ingénierie études, recherche et développement industriel

Programme des enseignements

Cursus master ingénierie (CMI) - Mécatronique et énergie (ME)

Cursus master ingénierie (CMI) - Micro et nano-électronique (MNE)